Libérer du temps médical grâce au travail aidé


Ethicare | actu | Travail aidé

Le manque de médecins et l’augmentation du recours aux soins lié au vieillissement de la population et à l’explosion des maladies chroniques font peser une pression croissante sur les cabinets médicaux et les praticiens, qu’ils soient installés à titre individuel ou en maison de santé. Il en résulte un manque de suivi pour certains patients avec souvent des délais bien trop longs pour obtenir un rendez-vous médical. Le travail aidé fait partie des solutions envisageables pour remédier à cette situation.


Un rapport de l’IGAS publié début janvier fait le point sur les conséquences de la pénurie de médecins alors que 80% des cantons ont vu leur démographie médicale baisser au cours des dernières années: 64% des Français renoncent à se soigner à cause des délais de rendez-vous des praticiens, 10% de la population n'a pas de médecin traitant et 72% des médecins généralistes admettent ne pas pouvoir répondre à la totalité des demandes de consultations non programmées pour le jour même ou le lendemain.


Le travail aidé fait partie des solutions envisageables pour regagner du temps médical. Il consiste à adjoindre au médecin une aide pour lui permettre de se consacrer davantage à l’activité de soins en se libérant de certaines tâches sans plus-value médicale. Le travail aidé doit ainsi permettre de renforcer l’accès aux soins de tous (notamment des patients sans médecin traitant) et d’améliorer les conditions d’exercice des praticiens et la qualité de la prise en charge des patients, notamment les plus complexes.


Le travail aidé prend avant tout la forme d’une délégation ou d’un transfert de tâches ou de compétences vers d’autres professionnels de santé ou des personnes formées spécifiquement pour exercer de nouvelles fonctions auprès des praticiens. C’est le cas par exemple pour la vaccination ou les tâches déléguées aux sages-femmes, aux orthoptistes, aux Infirmiers de Pratique Avancée ou encore aux assistants médicaux.


Dans ce contexte, EthiCare aide ses clients et partenaires à saisir l’opportunité que représente le travail aidé. Il s’agit en premier lieu de mieux faire connaître ces nouveaux modes d’exercice car peu de médecins sont suffisamment informés des moyens à leur disposition. De plus, l’introduction de nouvelles fonctions et de nouveaux métiers peut inquiéter certains professionnels qui voient là des contraintes supplémentaires en termes de gestion d’équipe ou d’investissement financier, voire une menace pour leur propre activité.


Notre rôle est donc d’expliquer en quoi consiste les différentes formes de travail aidé, d’en présenter les avantages sans sous-estimer les points de vigilance. Nous créons également des outils pour faciliter le recours au travail aidé : contrat-type, annonce de recrutement, lettre de mission, …


Parmi ces outils, citons les revues « Innov’Cardio » consacrées aux I.PA. et aux assistants médicaux en cardiologie. D’autres outils sont en cours d’élaboration visant d’autres spécialités et professionnels de santé.


Contactez-nous pour en savoir plus sur nos projets portant sur le travail aidé !

contact@ethicare.fr - 06 75 64 50 81

35 vues0 commentaire